Les actualités ci-dessous sont classées par ordre antichronologique

Année 2021 :

Un grand inventaire des pollinisateurs sauvages débute en Creuse et dans le Massif Central

Piloté par le CPIE des Pays Creusois, le programme d’inventaires « Polliniz’acteurs » va permettre de combler le manque de données au sujet des pollinisateurs sauvages en Nouvelle-Aquitaine. Se déroulant sur 2021 et 2022, il mobilise les 10 CPIE du Massif central tout en étant piloté par le CPIE Pays creusois.
Pour en savoir plus sur la démarche, consulter l’article complet ici.

Les liens entre agriculture et biodiversité sont encore sujets à controverse scientifique : de l’importance des méthodes d’analyse

En 2020, deux méta-analyses relativisent l’impact de l’agriculture sur l’abondance et la diversité des insectes. Des chercheurs de différents organismes de recherche ont montré que ces méta-analyses comportent des biais méthodologiques remettant en cause leurs résultats.
Retrouvez ici les réflexions portées par l’une de ces scientifiques, notamment à propos de la construction des connaissances et l’apparition de controverses dans un contexte d’incertitude scientifique.

Les Pollinis’actions en Limousin

L’Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine, avec le PNR Périgord Limousin et le CPIE des Pays Creusois, organisent un Rendez-vous de la Biodiversité sur la thématique des pollinisateurs sauvages et des actions en faveur de leur préservation.

Il se déroulera le samedi 11 septembre 2021 sur le territoire de la commune de Saint-Hilaire-les-Places (87). Ouvert à tous et gratuit, cet événement permet de découvrir son territoire et des manières d’agir en faveur de la préservation des pollinisateurs.

L’ensemble des renseignements sont disponibles sur la page dédiée à ce Rendez-vous.

Élaboration d’une déclinaison du PNA « France, terre de pollinisateurs » en Nouvelle-Aquitaine


Lancé au printemps 2016 par la Ministre en charge de l’environnement, le Plan National d’Actions « France, terre de pollinisateurs » vise à susciter la mobilisation des acteurs et mise sur le potentiel d’essaimage et de démultiplication des actions pour réussir ses objectifs globaux : enrayer le déclin de ces insectes et maintenir leurs populations en préservant ou restaurant leur habitat et leurs conditions de développement, ainsi qu’en améliorant les ressources florales, bases de leur alimentation, en quantité, diversité et qualité. Ce document est articulé autour de trois axes : l’acquisition de connaissances, le partage de connaissance et la sensibilisation, la promotion de pratiques vertueuses.

Pour mettre en place des actions concrètes sur notre territoire, la rédaction d’une déclinaison régionale de ce plan d’actions est en cours. Celle-ci est co-pilotée par la DREAL Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine et animée par le CPIE des Pays Creusois en partenariat avec le CPIE de la Corrèze et la Société Entomologique du Limousin.

L’objectif principal est de rédiger, d’ici la fin d’année 2021, un plan d’actions pour encourager la mise en place d’initiatives en faveur des pollinisateurs sauvages en Nouvelle-Aquitaine. Pour se faire, de nombreux acteurs du territoire se mobilisent pour co-construire une déclinaison adaptée aux spécificités de notre région. Le travail collaboratif a commencé en octobre dernier2020 avec l’établissement d’une liste préliminaire d’actionsà mettre en place sur le territoire. Il se poursuit actuellement, sous forme de groupes de travail multidisciplinaires, avec la priorisation des actions et la rédaction de la déclinaison régionale.

Pour tout renseignement et/ou souhait de participation aux groupes de travail, contacter Laura Lamotte, chargée de projet au CPIE des Pays Creusois (llamotte@cpiepayscreusois.com, 06 03 63 68 70).

Année 2020 :

Guide pour les villes respectueuses des pollinisateurs

Publié en janvier 2020, ce guide présente un ensemble de recommandations avancée par l’ICLEI Europe. Elles viennent soutenir l’Initiative européenne sur les pollinisateurs en définissant objectifs stratégiques et actions que l’Union européenne et ses États membres doivent entreprendre pour faire face au déclin des pollinisateurs au sein de l’Union. Elles visent à « améliorer les habitats de pollinisateurs dans les zones urbaines et le paysage global ».

Pour prendre connaissance du document, cliquer ici.

Cycle de séminaires techniques Réserves Naturelles de France

Cycle de séminaires « Les pollinisateurs, de la connaissance à la gestion »
La Commission patrimoine biologique de RNF propose un cycle de séminaires dédiés aux pollinisateurs. En novembre 2020, c’est le moment de faire connaissance avec les pollinisateurs. En janvier 2021, le moment est venu de mieux savoir comment les prendre en compte dans les travaux. Enfin, au printemps 2021, deux journées de terrain sont ouvertes pour une mise en pratique et des échanges.

Événement gratuit et ouvert à toutes et tous, c’est une l’occasion de consolider et élargir la dynamique pour la protection des pollinisateurs en France et dans les réseaux d’espaces naturels protégés.
Retrouvez le programme complet et le bulletin d’inscription.

Retour des néonicotinoïdes dans les champs de betteraves sucrières

Mardi 6 octobre 2020, l’Assemblée nationale a approuvé un projet de loi autorisant l’utilisation des néonicotinoïdes dans les champs de betteraves sucrières d’une catégorie d’insecticides. Sans revenir sur l’interdiction en vigueur depuis 2018, le texte soumis au vote « exploite la possibilité laissée par la réglementation européenne de continuer, sous conditions, d’utiliser un produit dépourvu d’autorisation de mise sur le marché ».

Pour prendre connaissance de l’intégralité du texte de loi, cliquer ici.
Pour avoir plus de détails sur les étapes de vote, cliquer ici.

Le mutualisme : quand la nature est à l’œuvre

Interaction mutuellement bénéfique entre deux individus issus de la même espèce ou d’espèces différentes, le mutualisme constitue l’un des socles de la pollinisation. Tout en s’alimentant, les pollinisateurs (abeilles, papillons, oiseaux, etc.) vont emporter du pollen et ainsi permettre à la plante visitée de se reproduire.
Certaines espèces de plantes et de pollinisateurs se sont même co-adaptées à leurs besoins mutuels (taille/forme du bec, longueur du tube, forme du réceptacle floral, etc.).

Cette stratégie concerne 35% de la production des cultures alimentaires mondiales, et différents types de mutualismes sont apparus au cours de l’évolution.

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquer ici.

Le rôle oublié des pollinisateurs

Une équipe du Centre d’études biologiques de Chizé s’intéresse tout particulièrement aux insectes pollinisateurs et à leurs effets sur nos cultures. Les scientifiques ont alors posé des micros dans des champs de tournesol pour compter les abeilles et autres pollinisateurs.
Découvrez, dans ce reportage diffusé en partenariat avec LeMonde.fr, les expériences qu’ils ont menées pour réaliser ces suivis en plein champ.

La vidéo est disponible en cliquant ici.

Protection des pollinisateurs sauvages dans l’Union européenne : les initiatives de la Commission n’ont pas porté leurs fruits

En 2018, la Commission européenne a engagé une coordination de son approche visant à enrayer le déclin des pollinisateurs observé depuis plusieurs années. Le rapport spécial de la Cour des comptes européenne souligne le fait que cette démarche n’a pas produit les effets escomptés et qu’il était nécessaire de renforcer cette démarche afin d’atteindre les objectifs fixés. Le rapport mentionne également que ni les politiques relatives à la biodiversité et à l’agriculture, ni la législation sur les pesticides ne comportaient de mesures appropriées à la protection des pollinisateurs sauvages.

Pour plus d’informations et pour consulter le rapport produit, cliquez ici.